Avent 2013 – Jour 10

« Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ? » (Matthieu 18, 12)

> Statistiquement, j’ai plus de chance de faire partie des 99. Et si, au lieu de rester « bêlement » dans le troupeau, je partais avec le berger pour l’aider à chercher la brebis égarée ? Montre-moi, Seigneur Jésus, qui est-ce que je peux aujourd’hui aider en ton nom, visiter, appeler, réconforter, et peut-être même ramener un peu plus proche de toi.

 

Avent 2013 – Jour 8

« Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. » Matthieu 3,4

> Ce verset, tout simple, nous rappelle, en cette période de Noël, trop marquée par un consumérisme effréné, que le message du Christ est avant tout celui de la simplicité et du partage.

Le superflu qui nous entoure est-il vital ? Ne serions-nous pas plus heureux et sereins avec moins de matériel et plus de spirituel ? Voilà des questions que les chrétiens pourraient se poser en ces périodes de fêtes.

Avent 2013 – Jour 7

« Annoncez en cheminant que le Royaume des cieux s’est approché. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » Matthieu 9,7-8

> Qu’est-ce que je reçois gratuitement ? La vie, l’amour, l’Evangile, un sourire, la douceur des mots, celle d’un rayon de soleil… (Je vous laisse poursuivre « votre » liste). Quand je pense aux cadeaux que me fait la vie, je me rends compte que je peux à tout instant m’extraire d’une logique marchande dans mes liens aux autres, sortir de la logique du donnant-donnant.

Je peux me tenir dans la juste présence sans rien devoir. Aucun prix à payer, pas besoin de faire des comptes d’apothicaire, rien à débiter ou à créditer : ce n’est pas un rêve, c’est possible ! Je pourrais y penser en attendant devant la caisse, la prochaine fois que je me retrouverai les bras chargés par mes achats de Noël … Oui, il est possible d’accueillir la belle vitalité et l’esprit de liberté qui sont les signes du Royaume… et les transmettre au-delà de moi, me laisser porter par cette belle générosité de Dieu et à mon tour donner sans rien attendre en retour…

Avent 2013 – Jour 6

« Leurs yeux s’ouvrirent. Puis Jésus leur dit avec sévérité: « Attention! Que personne ne le sache! » Mais eux, à peine sortis, parlèrent de lui dans toute cette région. » Matthieu 9, 30-31.

> Taire le miracle. Taire le bouleversement. Taire ce qui change ma vie… La crainte de Jésus, de voir affluer vers lui des gens motivés par autre chose que leur foi personnelle, se voit contrée par l’enthousiasme débordant des aveugles guéris.

Mais lorsque mes yeux sont ouverts sur la réalité de notre monde, sur ma vie, sur ma foi, puis-je passer sous silence ce qui surgit en moi? Mon cœur est bouleversé, mon corps est chamboulé, puis-je mettre cela sous un boisseau?

Et je me demande en quoi l’événement de Noël, fête de l’humanité de Dieu parmi nous, me bouleverse et m’ouvre les yeux sur notre monde… Alors, et nous, aujourd’hui, comme demain, à l’image des deux aveugles, pourrons-nous taire cela plus longtemps? »…

Avent 2013 – Jour 5

« Ainsi, quiconque écoute ces paroles que je viens de dire et les met en pratique, peut se comparer à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc. » Matthieu 7,24

> S’habituer à vivre les versets de l’Evangile – tous et quotidiennement – pour que nos vies tiennent face à l’épreuve, voilà le conseil de Jésus.

Aujourd’hui, pensons à un verset avec lequel nous avons toujours eu des difficultés, et méditons comment nous pourrions commencer à le vivre malgré tout (si vous n’en avez pas en tête, je propose : « Priez [une dizaine du chapelet par exemple] pour vos ennemis »).

 

Avent 2013 – Jour 4

« Je ne veux pas les renvoyer à jeun » (Matthieu 15,32)

> Jésus ne nous dit pas de nous goinfrer, mais il ne nous dit pas non plus de jeûner.

A travers les récits de miracle et notamment celui de la multiplication des pains, Jésus nous dit quelque chose d’essentiel au sujet de Dieu.

Dieu est un Dieu de vie et de générosité. Il ne veut pas nous laisser défaillir en route.

Marchons sur la route de notre vie en étant nous-mêmes, des témoins de vie et de générosité.

Avent 2013 – Jour 2

« Mais le centurion reprit : “Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri“ » Matthieu 8,8

> J’aime ce centurion qui n’hésite pas à faire route pour dénicher celui qui saura guérir un subalterne. Quand, pour la dernière fois, ai-je remué ciel et terre pour un autre que moi ?

Il me rappelle aussi la proximité de la parole et du geste, la force créatrice des mots qui se font tantôt caresses tantôt soufflets. J’aurais tort de l’oublier quand je bénis ou quand je maudis…

Enfin, il m’invite à concevoir l’autorité comme l’acte qui autorise, qui vainc les résistances et rend possible l’impossible.

 

Avent 2013 – Jour 1

« Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra » (Matthieu 24,42)

> Et si nous nous souhaitions aujourd’hui « bonne année » ? Car tout est neuf en ce premier décembre, premier dimanche de l’Avent, premier jour de la série des méditations pour le premier anniversaire de «L’Évangile à l’Ecran»!

Une année liturgique nouvelle s’ouvre : veillons, prions, espérons ! Dans la confiance et l’abandon.

 

Épiphanie – C

« Quand ils (les mages) virent l’étoile, ils éprouvèrent une très grande joie » (Mt 2, 10)

> Les mages sont en recherche et leur quête les emmène bien loin. Mais quand ils trouvent, leur cœur est rempli d’une très grande joie. Sachons, à leur exemple, être des chercheurs de Dieu et que cette rencontre puisse faire de nous des témoins de cette joie! Que cette nouvelle année soit une année de la joie reçue, témoignée et partagée!